Quand j’ai rencontré Madame Merle, je ne m’attendais pas à devoir réinventer tout un rez-de-chaussée.

“Réinventer un rez-de-chaussée” mais de quoi parle-t-elle, me direz-vous ? Je vous raconte : Madame Merle est une dame de 75 ans, charmante, et pleine de projets pour ses vieux jours. Son fils dont j’avais conçu la cuisine quelques années auparavant me recontacte pour refaire la cuisine de sa maman.

Madame Merle habite à Rueil-Malmaison. Elle est veuve et souhaite par dessus tout continuer à vivre dans sa maison le plus longtemps possible. C’est pourquoi elle décide de refaire sa cuisine pour plus de confort. Notre rencontre fut instantanée et magique. Nous avons parlé à bâtons rompus de sa maison, de son histoire, de ses envies et nous sommes arrivées à la conclusion qu’elle souhaitait assurer ses vieux jours en aménageant tout son rez-de-chaussée : une cuisine, une salle de bain, une chambre sans aucune marche ni obstacle. J’étais impressionnée. Il faut avoir un certain sang froid et les idées claires pour prévoir et imaginer le temps où il faudrait se déplacer en déambulateur chez soi. C’est tout naturellement que je me suis entendue lui dire

Si vous voulez, je vous fais le métré de tout le rez-de-chaussée !.

Ce fut un grand oui, et c’est ainsi que l’aventure a débuté. Ensemble, nous avons réinventé son rez-de-chaussée. L’idée était de faire quelque chose de simple. Nous avons ouvert la cuisine sur le salon, amélioré la circulation entre chaque pièce, choisi des meubles sans poignée, un plan de travail en bois simple et un Zellige bleu de toute beauté.

J’évoque souvent Madame Merle pour illustrer ma relation avec mes clients. Je peux me contenter parfois d’être une technicienne conceptrice de cuisines aménagées, mais ce que je privilégie c’est, la générosité, la rencontre et le partage. Ça m’incite à donner le meilleur de moi même et cela fait sens avec mon métier de conception de lieux de vie.

Nous sommes toujours en contact, Madame Merle, son fils et moi. J’ai refait les cuisines de plusieurs personnes de la famille. Si j’aime à dire que Tout se passe en cuisine, on peut dire aussi que la cuisine est une histoire de famille !

 

Lire aussi : La cuisine scandinave

Partagez

On s’occupe
de votre projet ?

Prendre RDV
Être rappelé(e)

Nos autres
réalisations

À la une